Paris Art Passion

Paris Art Passion

IN AND OUT MY STUDIO LIFE

Adrian Ghenie-galerie Thaddaeus ropac-Paris

Adrian Ghenie

New paintings

du 22 octobre au 21 novembre 2015

galerie Thaddeus Ropac

7 rue Debelleyme

75003 Paris

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

Adrian Ghenie-galerie Thaddaeus ropac-Paris

Première exposition personnelle du peintre roumain Adrian Ghenie.

Né à Baia Mare en 1977, établi à Berlin, Adrian Ghénie représente la Roumanie à la 56ème biennale de Venise qui s'achévera en Novembre.

Les oeuvres de cet artiste qui a grandi dans la Roumanie de Ceaucescu reviennent souvent sur les heures les plus sombres de l'Europe de l'après guerre et les acteurs majeurs de son histoire.

Il parle de "peindre les grains de l'histoire" et son désir de recréer les aspérités du passé nourrit la facture expressive de ses toiles.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

Il présente dans cette exposition un ensemble de six tableaux récents où sa propre personne occupe le premier plan.

C'est un thème central de son travail depuis 2010, qui trouve son aboutissement dans une vingtaine d'autoportraits, oscillant entre l'exploration du moi et la création d'hybrides tels que l'autoportrait en Vincent van Gogh, l'autoportrait en Charles Darwin et l'autoportrait en singe, tous réalisés en 2014.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

Adrian Ghenie, fasciné par la déconstruction des visages dans les oeuvres de Picasso et de Francis Bacon asimile la physionomie humaine à un paysage composé de surfaces ondulées, de bosses, de saillies et d'une infinité de textures différentes.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

Le réassemblage du moi autour de personnages clés passe notamment par le collage, une des techniques privilégiées de l'artiste, bien adaptée à sa démarche.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.
©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

©Adrian Ghenie. courtesy galerie Thaddaeus Ropac.

Adrian Ghenie-galerie Thaddaeus ropac-Paris

Chris

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizagrèce 28/10/2015 07:55

Les portraits ou "autoportraits" ont des couleurs vivantes mais on sent une torture intérieure, ce que peut être le quotidien sous une dictature : vivant et désespéré à la fois. L'influence de Bacon est présente. Merci pour cette découverte.

Chris Claisse 28/10/2015 09:09

Merci à toi.