Paris Art Passion

Paris Art Passion

IN AND OUT MY STUDIO LIFE

Merci Raymond!

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

Merci Raymond

27 mai-17 juillet

monnaie de Paris

11 quai de Conti

75006 Paris

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

La Monnaie de Paris accueille l’exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier. Plus qu’une exposition, ce sont des histoires, des anecdotes, des sensations que Bertrand Lavier met en scène dans les salons XVIIIème de la Monnaie de Paris en créant des correspondances et des confrontations inattendues avec les œuvres de Raymond Hains. Cet artiste, figure du Nouveau Réalisme, connu notamment pour ses affiches lacérées, infatigable mixeur de mots, est ainsi présenté et mis en lumière par son ami et complice Bertrand Lavier. Le commissariat est assuré par Chiara Parisi, Directrice des Programmes Culturels de la Monnaie de Paris.

Les douze salons d’exposition de la Monnaie de Paris accueillent les chefs-d’œuvres de ces deux artistes qui établissent des analogies entre les mots, les noms, les images, tout en les détournant. Douze clins d'œil de Bertrand Lavier pour présenter différemment les œuvres de Raymond Hains à travers des face à face et des dialogues, en provoquant et en jouant avec son propre travail, comme une conversation entre amis – avec beaucoup de légèreté.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

L’installation à la Monnaie de Paris rassemble l’esprit de ces deux compagnons de route qui mêlent à la perfection leurs univers artistiques et leurs réflexions sur un ton décalé où l’on retrouve autant Picasso, Matisse, Frank Stella, Giotto,… que l’âne de Boronali.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

Bertrand Lavier fait ainsi rejouer le grand match artistique Matisse-Picasso à travers… Chevrolet et Citroën, ou bien en associant aux Palissades de Skis de Raymond Hains, des œuvres d’artistes tels que Christian Boltanski, Claude Closky, Gérard Gasiorowski, Wassily Kandinsky, Piotr Kowalski, David Ostrowski, Petrushka by Igor Stravinsky, Piotr Uklański...

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.
©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

©merciraymond-courtesy monnaie de Paris.

C’est dans l’idée de toujours réinventer de nouvelles formes d’exposition, que Bertrand Lavier conçoit au sein de la Monnaie de Paris un projet fait sur mesure dans le but de solliciter l’œil et l’esprit des visiteurs.

à bientôt

chris

chris claisse

chris claisse

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rosita 09/07/2016 10:50

c'est sympa !! Môsieur d'Art d'Art !

Chris Claisse 11/07/2016 20:20

merci Rosita!

rosita 09/07/2016 10:50

c'est sympa de Rosita

lizagrece 08/07/2016 17:43

J'aime quand les mots se glissent dans les tableaux. Ainsi donc la littérature se peint et la peinture s'écrit.