Paris Art Passion

Paris Art Passion

MORE IS NOT ENOUGH!...

Helen Frankenthaler-Gagosian gallery-Paris

Helen Frankenthaler

After abstract expressionism 1959-1962

Gagosian gallery Paris

jusqu'au 16 sept

4 rue de Ponthieu

75008         Paris

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery(CLIQUER/AGRANDIR)
Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery(CLIQUER/AGRANDIR)

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery(CLIQUER/AGRANDIR)

Je ne sais pas si certains se souviennent du jeu de télécran, la tablette des années 60! Il s'agissait de faire un dessin en traits noirs à l'aide de deux boutons puis pour l'effacer il suffisait de retourner l'objet et de le secouer en tous sens, ce qui d'ailleurs me plaisait le plus

Eh bien je me comporte en télécran! Je fais une toile. je m'absorbe complètement dans son sujet puis avant de pouvoir passer à une autre il me faut effacer l'image de la première de mon cerveau, faire le vide, et pour cela je ne me mets pas la tête à l'envers pour la secouer très fort...quoique!..... non je parcours les expos et celle ci je l'attendais depuis un moment je dois avouer. Merci Gagosian!

© 2017 Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery
© 2017 Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

© 2017 Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Une présentation de quatorze peintures et deux oeuvres sur papier. Cette exposition représente la toute fin de sa carrière.

 

© 2017 Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

© 2017 Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

La première exposition de 2013 à New York révélaient l'invention de sa technique qui consistait à verser et à appliquer de la peinture diluée à la térébenthine afin qu'elle détrempe la toile brute.

À l'inverse, il s'agit ici d'un retour à l'improvisation gestuelle propre à l'expressionisme abstrait.

 

Le premier ensemble de peintures est nommé par John Elderfield qui emprunte le terme au poète et critique James Schuyler: Pensée dure, peinture,dure

vous pouvez voir ci dessous first creatures (1959) ainsi que Mediterranean thoughts (1960) dans laquelle des boucles d'écheveaux de peinture versée créent des partitions de tailles variées, de nombreuses sont remplies ou presque par differentes couleurs qui laissent peu de place pour la toile à découvert.

first creatures-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

first creatures-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Meditterranean thoughts-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Meditterranean thoughts-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

À partir de 1961-62 Frankenthaler évolue vers des peintures plus discrètes, plus calligraphiques ce qui coïncide avec ses premières incursions dans la gravure .

Italian beach (1960)

et

May scène (1961)

emploient une économie de lignes. Cette simplicité est intensifiée par des espaces de toile laissés nus. Lorsque cette imagerie est apparue dans son oeuvre, Frankentheler l'a adopté en disant :"à un moment donnéj'ai reconnu une forme ressemblant à un oiseau-j'etais prête-et je l'ai développé à partir de là".

italian beach-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

italian beach-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

may scènes-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery
may scènes-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery
may scènes-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

may scènes-Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Il s'agit ici de la quatrième exposition de l'oeuvre de Helen Frankenthaler présentée par Gagosian.

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery
Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Pour en savoir plus je vous conseille donc d'aller chez Gagosian et vous avez donc pour le faire jusqu'au 16 septembre;

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery
Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Helen Frankenthaler Foundation, Inc./Artists Rights Society (ARS), New York-courtesygagosiangallery

Quant à moi mon exposition invité par galerie jeunes territoires fut un moment de rencontres des plus agréables. Mes toiles s'accordaient parfaitement, me semble t'il, aux couleurs et formes des sculptures de Lionel Couvrandt.

chris

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Rosita 20/06/2017 13:28

Dis moi Chris en dehors de tes passionnants articles-visites, je crois qu'il faudrait une petite reprise de photos…ohohoh

chris 24/06/2017 09:47

Bienvenue:-)