Paris Art Passion

Paris Art Passion

MORE IS NOT ENOUGH!...

Picasso-mania au grand palais.

Picasso.mania

7 octobre 2015-29 février 2016

Grand palais (cliquer pour réserver votre visite)

Galeries nationales

entrée square Jean Perrin

Picasso-mania au grand palais-Paris-CLIQUER/AGRANDIR
Picasso-mania au grand palais-Paris-CLIQUER/AGRANDIR
Picasso-mania au grand palais-Paris-CLIQUER/AGRANDIR
Picasso-mania au grand palais-Paris-CLIQUER/AGRANDIR

Picasso-mania au grand palais-Paris-CLIQUER/AGRANDIR

J'ai eu la grande chance ce matin de pouvoir assister à la préouverture de l'exposition Picasso mania et je dois dire que malgré les quelques critiques que j'ai pu lire j'en suis sorti emballé.

J'ai aimé la présentation des oeuvres et la chronologie qui nous fait comprendre le travail de Picasso, les influences qui l'ont formé et celles qu'il insuffle depuis aux artistes.

Je suis certain que ébloui par le nombre d'oeuvres du peintre et de tous les autres je ne manquerai pas d'y retourner plusieurs fois.

Je vous fait partager ici succintement ma visite en espérant par cela vous inciter à vous rendre également au grand palais d'ici février 2016.

PICASSO contemporain

Après la seconde guerre mondiale, le nom de Picasso devient définitivement synonyme du génie artistique moderne.

Il faudra attendre les 90 ans du peintre en 1971pour que soit organisé un premier hommage collectif que lui rendent les artistes vivants. Ces expositions consacrées à l'oeuvre tardif de Picasso vont révéler au début des années 80 à une nouvelle génération le caractère anticipateur d'une peinture que son style véhément et ses emprunts à l'histoire replacent au coeur des débats de l'art contemporain.

Salut l'artiste!

La diversité des effigies de Picasso produites par les artistes contemporains témoignent de l'universalité et de la renommée planétaire du peintre espagnol.

Les peintures d'Equipo Cronica comme de Erro repondent à l'art de l'autoportrait que Picasso pratiqua avec assiduité.

Picasso-mania au grand palais.©courtesy Maurizio Cattelan's archiveand galerie Perrotin

Picasso-mania au grand palais.©courtesy Maurizio Cattelan's archiveand galerie Perrotin

©Yan pei Ming,ADAGP,Paris,2015-huile sur toile 2009-300x250x6cm

©Yan pei Ming,ADAGP,Paris,2015-huile sur toile 2009-300x250x6cm

Picasso-mania au grand palais
Picasso-mania au grand palais

Picasso-mania au grand palais

Le cubisme, un espace polyfocal

L'épopée cubiste commence en 1908 et se poursuit jusqu'à la première guerre mondiale. Pablo Picasso et George Braque s'engagent dans une tentative inédite: peindre non pas ce que l'on voit mais ce que l'on conçoit.

Picasso-mania au grand palais

Picasso-mania au grand palais

Le cubisme de Picasso entraine l'art du XXème siècle tout à la fois vers l'art et la peinture les plus conceptuels et vers la pratique de l'assemblage.

verre et paquet de tabac-1921. ©Picasso. Picasso-mania au grand palais

verre et paquet de tabac-1921. ©Picasso. Picasso-mania au grand palais

David Hockney

"Il est de plus en plus clair que le cubisme constitue un progrès dans la description de l'espace qu'habite notre esprit et dans lequel se déplace notre corps" (conférence de David Hockney à Harvard, le 6 février 1986)

courtesy Picasso-mania au grand palais- Harlequin-©David Hockney

courtesy Picasso-mania au grand palais- Harlequin-©David Hockney

Armé d'un appareil photographique (un polaroïd nouvelle génération) David Hockney entreprend de démontrer la positivité du cubisme, sa dimension cognitive tout aussi qu'esthétique. Il suggère que l'oeil est un organe mobile, que l'oeil comporte une composante tactile.

Les joueurs de cartes-courtesy Picasso-mania au grand palais-©David Hockney.

Les joueurs de cartes-courtesy Picasso-mania au grand palais-©David Hockney.

Les demoiselles d'ailleurs

Le carrer d'Avinyo est une rue de Barcelone ou officient les prostitués. Dans les demoiselles d'Avignon Pablo Picasso juxtapose leurs corps offerts auxquels il donne les arêtes vives et les masques africains évocations d'un art qui commence à être reconnu. Cette toile-et son statut d'icone-intéresse les appropriationnistes comme Mike Biblo, Richard Petitbone ou André Raffay.

Picasso.mania  au grand palais-©Mike Biblo

Picasso.mania au grand palais-©Mike Biblo

Picasso.mania  au grand palais-©André Raffay

Picasso.mania au grand palais-©André Raffay

La double nature des Demoiselles d'Avignon, sexuelle et exotique, est soulignée par Sigmar Polke, Richard Prince ou Jeff Koons..

©Jeff Koons-Picasso.mania  au grand palais

©Jeff Koons-Picasso.mania au grand palais

Picasso.mania  au grand palais ©Sigmar Polke.

Picasso.mania au grand palais ©Sigmar Polke.

Picasso.mania  au grand palais

Picasso.mania au grand palais

©Robert Colescott
©Robert Colescott

Pour les artistes africains ou afro américains Pablo Picasso est une figure ambivalente. S'il a fortement contribué à le reconnaissance de l'art africain, ce déplacement a en effet fait entrer ce dernier dans une histoire de l'art occidentale qui l'a longtemps considéré par rapport aux artistes occidentaux.

Les artistes femmes font également la question des modèles et des prostitués, objets et rarement sujets de l'art. Ainsi Faith Ringgold, Robert Colescott, Romuald Hazoumé etc..tous artistes créant dans un monde post colonial marqué par des rapports persistants de domination.

Les artistes femmes leur redonnent quant à elles une qualité de sujets.

©Richard Hazoumé-Picasso.mania  au grand palais

©Richard Hazoumé-Picasso.mania au grand palais

Picasso.mania  au grand palais

Picasso.mania au grand palais

C'est du Picasso!

Dans l'imaginaire commun un "Picasso" c'est une peinture de la seconde moitié des années 1930.

Picasso.mania  au grand palais

Picasso.mania au grand palais

Femme assise aux bras croisés-©Picasso
Femme assise aux bras croisés-©Picasso

Le développement du surréalisme depuis le début des années 20 a encouragé Pablo Picasso à explorer les possibilités offertes par la notion de métamorphose.

Il réintroduit au milieu des années 30 le principe cubiste d'une coexistence de plans, provoquant une réorganisation bouleversante des visages.

Portrait de femme au bérèt rouge et au col de fourrure-©Picasso-courtesy Picasso.mania  au grand palais

Portrait de femme au bérèt rouge et au col de fourrure-©Picasso-courtesy Picasso.mania au grand palais

PICASSO goes pop

Le pop art rejette l'abstraction. Pour ces artistes Picasso est une icône qui leur est contemporaine comme peuvent l'être un héros de comics ou Liz Taylor. Son style est reconnu par tous.

Roy Lichstenstein considère dans les années 50 Picasso comme source plastique fondamentale de son travail.

©Roy Lichstenstein-Picasso.mania  au grand palais

©Roy Lichstenstein-Picasso.mania au grand palais

La serie des heads de Warhol

courtesy Picasso.mania  au grand palais-©Andy Warhol-serie des heads.
courtesy Picasso.mania  au grand palais-©Andy Warhol-serie des heads.

courtesy Picasso.mania au grand palais-©Andy Warhol-serie des heads.

Bad paintings

Les peintures tardives de Picasso, reçues avec fraicheur lors de leur exposition à Avignon en 1970 et 1973 sont celles qui devaient dix ans plus tard s'imposer comme modèles pour une nouvelle génération de peintres apparue au début des années 80.

Lorsque le musée Guggenheim de New York organise quelques années plus tard son exposition consacrée aux dernières années de Picasso c'est l'ensemble des artistes américains qui répond à cet oeuvre ultime.

courtesy Picasso.mania  au grand palais

courtesy Picasso.mania au grand palais

©Malcolm Morley. courtesy Picasso.mania  au grand palais

©Malcolm Morley. courtesy Picasso.mania au grand palais

©Baselitz-courtesy Picasso.mania  au grand palais

©Baselitz-courtesy Picasso.mania au grand palais

©Antonio Saura-courtesy Picasso.mania  au grand palais

©Antonio Saura-courtesy Picasso.mania au grand palais

©JMBasquiat-courtesy Picasso.mania  au grand palais

©JMBasquiat-courtesy Picasso.mania au grand palais

J'espère que cette courte visite partagée vous aura mis en appétit pour venir découvrir la richesse de cette exposition originale au grand palais.

courtesy Picasso.mania  au grand palais

courtesy Picasso.mania au grand palais

Picasso-mania au grand palais.

À bientôt et si vous voulez prolonger votre visite, la preparer ou tout simplement en savoir plus sur Picasso ne manquez pas d'aller suivre le MOOC

À partir du 12 octobre des sessions gratuites sur Picasso.

Picasso-mania au grand palais.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Camille 07/10/2015 16:27

NOUS METTRE EN APPETIT !!!!!!!!!
tu parles !!!

Chris Claisse 07/10/2015 21:06

A ne pas manquer vraiment et reviens me dire ce que tu en as pensé!

lizagrèce 07/10/2015 15:16

Pour ma part, Picasso est le maître incontesté de l'art contemporain et il a inspiré à peu près tous les grands peintres du 20e et 21 e siècle. Il a tout inventé ! Alors je suis à fond pour la "Picasso mania "

Chris Claisse 08/10/2015 09:41

Il l'est et cette expo nous le démontre bien.